La gestion du parc automobile

TRANSCRIPTION

vous étudierez aujourd’hui quelles sont les clés d’une gestion de parcs automobiles efficace dont nous aborderons ce thème en plusieurs points essentiels nous étudierons dans un premier temps quels sont les indicateurs à suivre puis comment les prix des loueurs sont fixés et nous concurrencent sur les outils nécessaires à un gestionnaire de parcs automobiles donc pour en parler avec nous aujourd’hui aurélie carillon bonjour manche à tout est consultante spécialisée en véhicule d’entreprise d’un gestion de flotte vous avez évoqué lors de modules précédent l’optimisation du coût de son parc automobile et également les différentes mois de financement possibles pour gérer sa flotte donc aujourd’hui par rapport au sujet de la gestion du parc automobile est-ce que vous pouvez nous dire quels sont les indicateurs de suivi permanent pour gestionnaire ne pas absolument donc c’est vrai qu’il y a des indicateurs qui sont communs aux différents modes de financement qu’on a pu voir dans le module précédent qui sont par exemple de dire je vais mettre en concurrence mais fournisseurs et je vais retenir la meilleure offre ce qui est déjà intéressant ce qui est déjà bien dans la démarche achats mais ce qui va ne pas être suffisant puisque finalement est ce que cette offre qui est la moins chère et pour autant pertinente deuxième point qu’on va pouvoir également validé suivre au niveau indicateur qui peut être valable sur tous les modes de financement c’est de suivre les économies c’est à dire de dire le véhicule précédent je vais le restituer ou le revendre je vais acquérir ou louer un nouveau véhicule pour le remplacer et je compare les prix finalement d’il ya trois ans au prix d’aujourd’hui sur le même véhicule ça c’est intéressant de le regarder alors certes vous allez me dire les prix des véhicules bouge trois fois par an donc notamment sur trois ans de contrat ils ne font pas être sur la même base raison qu’il est important de remettre sur sur cette même base avec un certain nombre de ratios mais ça permet quand même de voir notre potentiel de négociation en interne en tant que chef d’entreprise ensuite il y a des des indicateurs qui sont plus liés à la location longue durée qui vont être par exemple de faire le calcul financier de la marche du loueur finalement on a une offre de notre joueur comment savoir quelle est la marge du loueur comment est-ce que le loueur fait son calcul donc s’en va le voir dans la deuxième partie surtout comment je peux calculer cette marge alors pour cela ça va dépendre de la transparence qu’on a demandé au préalable à notre joueur si on lui a demandé d’indiquer sur ses offres de façon systématique le taux financiers la remise appliquée par le constructeur et la valeur résiduelle à laquelle ils parient revendre le véhicule au terme du contrat on va pouvoir sur une calcul finances sur une calculette pardon financière standard refaire le calcul du ldu loyer et par conséquent calculé la valeur à financer qui intègre la marche d’une loi c’est pertinent de le faire de façon ponctuelle mais de façon quand même assez récurrente pour pouvoir voir si suite à un appel d’offres il va marcher beaucoup moins mais est-ce que deux ans après l’appel d’offres il va être toujours aussi pertinents est ce qu’il va pas gonfler un petit peu ça marche pareil quand on fait un avenant au contrat quand on modifie la durée au kilométrage en cours de route sur une vie de contrat de trois ou quatre ans il peut également prendre un petit peu de marge à ce moment là si on a les éléments financiers au départ et si on maîtrise le calcul financier on va pouvoir également impactés et calculé voir comment se positionne le prix qu’ils nous présentent alors justement comme l’avait évoqué comment déterminer s’ils sont pris alors aujourd’hui parle de l’om et oui absolument aujourd’hui en fait le loire va va intégrer un certain nombre de critères pour pouvoir arriver finalement à son prix il va y avoir tout d’abord le prix catalogue du véhicule sur lequel on va appliquer une remise constructeurs donc qui va être alors sur sur cette remise on peut la négocier on peut re on peut négocier ce qu’on appelle des tripartites donc des relations de remise négociés entre le constructeur le loueur et le client on va pouvoir également anticiper les aux constructeurs en disant attention dans trois mois peugeot augmente ses prix g5 peugeot a commandé eelv elle est commandée avant je fais donc anticiper pour que cette remise reste pertinente et que le prix catalogue n’augmente pas proportionnellement ça peut aussi être d’essayer de groupe et les volumes de massifier finalement pour pouvoir négocier des remises complémentaire de façon ponctuelle donc il va il va y avoir ce premier bloc qui est la valeur finalement à financer du véhicule le deuxième bloc important ça va être la valeur résiduelle c’est à dire donc cette ce fameux montant auquel il pense revendre le véhicule aux termes du contrat cette valeur résiduelle finalement vous allez me dire oui mais bon il le fixe c’est lié au marché de l’occasion je vois pas comment je peux aujourd’hui agir dessus en fait on va pouvoir agir dessus d’une manière très simple c’est déjà en regardant le ratio valeur résiduelle sur prix catalogue avec option du véhicule si on remarque que ce ratio est défaillant donc la valeur résiduelle est très mauvaise par rapport au prix du véhicule ça signifie quoi ça signifie que le loire n’a pas envie aujourd’hui de louer ce véhicule parce qu’il sait que c’est un véhicule qui se revendra très mal sur marché de l’occasion donc ça va définir notre choix du catalogue véhicules dans notre politique on va dire ben ce véhicule là on va le sortir de la flotte on ne va pas le sélectionner finalement dans notre car policy parce que il est mauvais au niveau de sa valeur résiduelle et loire n’en veulent pas du coup mes loyers proportionnellement sylla en fonction de la brc laisser les vases communicants mon loyer va du coût est très élevé on peut également agir sur tout ce qui est options c’est-à-dire que sur le marché de l’occasion les véhicules qui se vendent le mieux aujourd’hui sont les véhicules qui ont des radars de recul des régulateurs de vitesse s’ils ont des gps donc ce sont des options qui au départ paraissent coûteuse mais qui finalement lycée sur un financement puisqu’il favorise la valeur résiduelle permettent un loyer qui est pertinent et donc est ce qu’on peut justement de négocier sur d’autres critères par exemple si on en location on va fixer un nombre de kilométrage maximum est-ce qu’on peut essayer justement de négocier plus de kilométrage possible sachant qu’on ne va pas les faire et donc augmenter par la suite la valeur résiduelle alors sur les systèmes de location longue durée on part sur un kilométrage fixe au contrat donc on on ne peut pas demander par exemple un kilométrage illimité comme on peut le faire en téléphonie où on est en consommation illimitée par contre on peut négocier un certain nombre de clauses contractuelles pour justement s’affranchir en fin de contrat de cet îlot métrage excédentaire qui serait facturé donc cédé système de franchise kilométrique par exemple qui peuvent nous accompagner à cerner ce problème est inverse si on n’a pas atteint justement le nombre de kilomètres sur lequel on s’était engagé est ce qu’on peut avoir une amélioration je dirais de la base résiduelles alors là il s’agit vraiment d’avoir un gestionnaire de parc qui va suivre son parc suivre les kilométrages de façon régulière alors pas tous les mois ça sert à rien mais au moins deux fois par an de faire un vrai relevé kilométrique ne pas se baser sur les relevés de cartes carburant qui sont souvent erroné parce qu’on n’a pas regardé le compteur on note un kilométrage sur la borne qui n’est pas le bon donc vraiment faire une vraie série kilométrique auprès des collaborateurs pour du coup pouvoir avant la fin du contrat anticiper et négocier un avenant une modification au contrat si besoin était en sachant que là encore sur les avenants comme j’ai dit tout à l’heure si on a les éléments financiers on va pouvoir vérifier la pertinence qu’on peut pas forcément à voir si on a pas l’intégralité des éléments et puis il ya un certain nombre de choses qu’on peut aussi mettre en place par exemple des systèmes de matrix auprès des loueurs où on va au début du contrat à voir tous les couples durée km avec les loyers correspondant donc on s’est systématiquement si on a juste le contrat quel est le loyer qui va y avoir puisque on se base sur les paramètres initiaux du contrat tout ça ça fait partie des cahiers des charges quand on fait un appel d’offres finalement alors finalement quels sont les outils nécessaires un bon gestionnaire de flotte pour arriver justement à suivre toutes ses formes d’indicateurs alors les outils essentiels c’est d’abord d’écrire une politique véhicule que là car policy soit très précise quelles sont les véhicules par typologie de collaborateurs quelles marques sont autorisés quelles options quel équipement valider le mode de financement pour être vraiment pertinent connaître tous les indicateurs dont on a parlé il ya un certain nombre de ratios qu’on peut ajouter qui sont pertinents également à regarder et puis avoir cette vision en coût complet par véhicule pour en sortir finalement les véhicules qui vont être à conserver en flotte et ce qui va falloir sortir parce que ils sont mauvais financièrement et qu’ils vont pas apporté un plus alors peut-être un plus produit pour les collaborateurs mais en tout cas pas un plus économique à l’entreprise et puis enfin il ya également tous les outils excel alors sur un sur un parc en dessous de 200 300 voitures on peut suivre le parc sur excel si on est un bon informaticien il ya plein de choses qui peuvent être faites sans forcément investir dans des outils de gestion complexes au dessus il est pertinent d’aller chercher l’outil de gestion qui va permettre de vous monter toute la facturation d’avoir toutes les alertes qui ressort ça prend tellement de temps que il faut effectivement se poser cette question ou alors si ça prend trop de temps d’externaliser cette prestation pour conclure est ce que vous auriez un conseil pratique donner à nos auditeurs sur le sujet je dirais qu’un gestionnaire de parc pour qu’il soit pertinent doit suivre tous ces éléments là et c’est en suivant les bons indicateurs en ayant un suivi cohérent de son étape à de ces véhicules de ces financements qu’il va pouvoir du coup vendre les produits à la fois auprès de ses collaborateurs auprès des conducteurs pour répondre à leurs interrogations éventuelle mais aussi vendre sa performance économique et ces négociations contractuelles auprès de sa direction et avoir un relationnel performant par rapport à ses fins mais ça aurélie carayon merci beaucoup pour tout ces informations merci à vous

La gestion du parc automobile

| Achat Flotte Automobile |
About The Author
-